Marc-André Ter sillonne les allées d’une des grandes idoles de l’Arno que nous n’avons évidemment plus à expliquer complètement. C’était également l’idole de Seppe Van Maele du KV Oostende. Une autre idole d’Arno est Jan Oblak. Un nom qui n’a pas été utilisé de nombreuses fois, mais qui ne nous surprend pas non plus avec lui. On voit un peu le même type de gardien de but à Arno qu’à Oblak. Tous deux ont une belle stature, ce qui est agréable en tant que gardien de but, mais aussi la technique, la concentration et surtout les réflexes se réfèrent certainement l’un à l’autre.