Le football est un monde difficile, même pour les jeunes joueurs qui jouent déjà au niveau de l’élite se précipite souvent à la porte avec le nez. C’était également le cas pour Wout Meese, il y a trois ans, il ne s’est plus arrêté au Club Brugge et a été autorisé à chercher un nouveau club. On pourrait penser qu’il n’est pas facile pour un jeune garçon de faire face à un tel coup, mais Wout s’est défendu et a continué à travailler au Sporting Lokeren de l’époque. Bientôt, le téléphone de ses parents a de nouveau sonné, mais afin de ne pas vivre les mêmes choses qu’avant, ils ont décidé, en concertation avec le Sporting Lokeren, de laisser sa carrière se développer dans ces cercles avec des personnes de confiance.

Lorsque vous recevez un appel téléphonique du RSC Anderlecht, c’est bien sûr quelque chose de différent. Pourtant, Wout Meese semblait un peu sceptique à ce sujet. Non seulement il a appris à découvrir de nouveaux coéquipiers, mais surtout la transition avec un internat était complètement nouvelle pour lui et son entourage. Sous la devise “parler ne peut jamais faire de mal”, il y a eu une décision inattendue et il a décidé de faire l’échange quand même.